31 déc. 2013

Absentéisme

En coût, l'Economiste* estime que ça touche dans les environs des 98 millions Dhs à la CNSS au titre de 2011, sachant qu'on est 40 millions de têtes, ça fait donc 2 dhs par personne qui ont été brûlés par ce phénomène.

Motivation, management, infrastructure, santé, les hypothèses et les raisons sont nombreuses et complexes aussi à étudier, si je peux me permettre d'en tirer deux familles:
  • Les raisons sur lesquelles nous pouvons agir;
  • Les raison sur lesquelles nous ne pouvons pas agir.
Dans la première famille, on peux mettre comme son nom l'indique toutes les raisons/hypothèses qui peuvent être résolues par une action de la part de l'individu ou de la société dans son sens social ou organisationnel, à titre d'exemple: si les moyens de transports y compris l'infrastructure est assez bonne, il y aurait eu moins d'absences dans les jours pluvieux de Novembre/décembre 2011 où Casablanca été bien inondée par la pluie; Ou encore, si les managers se donnent à motiver leurs équipes par le soutien, l'exemplarité, l'engagement au lieu de leur transmettre la pression qu'ils reçoivent, la work-force trouvera du bonheur à aller au travail car elle vira en chaque jour une opportunité à saisir pour avancer dans la réalisation des objectifs voir les dépasser.

Dans la secondes famille, on regroupe les cas où un incident de santé surviens, le cas où un des devoirs familiaux appel, comme la rentrée scolaires de ses enfants ou les emmener chez le médecins. 

L'absentéisme causé par ces raisons est moins gérable voir inévitable.

Croire que chaque phénomène à son opposant, j'était étonné d'apprendre que l'absentéisme a le sien aussi, c'est le sur-présentéisme, un article intéressant à consulter sur ce lien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Follow @OneAbdellah